LE MÉTROPOLITAIN AU FIL DES ANS…

1979

  • L’Orchestre Les Variations est créé à l’initiative de quatre musiciens : Hun Bang, Marc Bélanger, Jean-Pierre Carpentier et Jean-Louis Gagnon. Sous forme de coopérative, il est composé de 55 musiciens et est placé sous la direction de Marc Bélanger.

1980

  • Sous l’impulsion de Robert Savoie, directeur artistique des Concerts Lachine, l’Orchestre Les Variations devient l’orchestre officiel des Concerts Lachine avec pour président Noël Spinelli.

1981

  • L’Orchestre Les Variations devient l’Orchestre Métropolitain.
  • Robert Savoie est nommé président-fondateur de l’Orchestre (1981-1985).
  • Hun Bang est nommé à la direction générale (1981-1987).
  • Marc Bélanger est nommé à la direction musicale (1981-1986).
  • Denise Lupien est nommée premier violon solo (1981-2009).
  • Grâce au soutien de Guy Descary, maire de Lachine, la première saison d’été est lancée et propose deux concerts en août.

1982

  • La Ville de Montréal confie à l’Orchestre Métropolitain deux grands concerts à l’île Notre-Dame et cinq concerts d’été à l’aréna Maurice-Richard.

1983

  • L'Orchestre Métropolitain accompagne les finalistes du Concours du Canada à l’Expo-Théâtre.

1984

  • À l’occasion du 450e anniversaire de la venue de Jacques Cartier au Canada, l’Orchestre Métropolitain présente un concert intitulé Musiques de France et du Canada. Ce concert, produit par Radio-Canada et diffusé sur son réseau FM, est dirigé par Marc Bélanger et présenté à l’église du Gesù.

1985

  • Le 21 octobre au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts débute la première saison régulière de l’Orchestre Métropolitain. Sous la direction de Marc Bélanger, le programme du concert est composé du Concerto pour piano n° 3 de Beethoven, avec comme soliste Pierre Jasmin, de la Symphonie n° 5 de Beethoven et dune œuvre québécoise, Antinomie, de Jacques Hétu.
  • Cette première saison régulière présente quatre séries différentes : une série Classique au Théâtre Maisonneuve, une série Contemporaine à la Salle Claude-Champagne, une série de Concerts Pops au Plateau et trois concerts hors-série au Théâtre Maisonneuve.
  • La bienveillante collaboration de Guy Morin, directeur général de la Place des Arts, et de Neil Chotem, qui obtient l’appui du réseau FM de Radio-Canada, permet de présenter les concerts de deux séries à la Place des Arts.
  • Clément Richard, ministre des Affaires culturelles du Québec, accorde une première subvention à l’Orchestre Métropolitain.
  • Pierre Dupuis est nommé président du Conseil d’administration de l’Orchestre (1985-1987). Il va jouer un rôle déterminant dans l’évolution de l’Orchestre et l’accroissement de sa notoriété.
  • Le Conseil d’administration compte alors parmi ses membres Gilles Vigneault, Joseph Rouleau et Robert Savoie.

1986

  • Le Chœur de l’Orchestre Métropolitain est créé et placé sous la direction de Jacques Faubert.
  • Marc Bélanger est nommé directeur artistique (1986-1987).
  • Agnès Grossmann est nommée directrice musicale et chef attitré pour la série Classique et premier chef permanent.

1987

  • Les 24 et 25 mai, l’Orchestre Métropolitain présente, en collaboration avec l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, la version de concert des Noces de Figaro de Mozart, sous la direction de Raffi Armenian.
  • Radio-Canada retient les services de l’Orchestre Métropolitain pour quatre Grands concerts.
  • Pierre Péladeau est nommé président du Conseil d’administration (1987-1998).
  • Agnès Grossman est nommée à la direction artistique (1987-1995).
  • L’Orchestre Métropolitain débute sa Tournée dans l’île, une série de concerts en tournée dans les arrondissements de Montréal, à l’instigation de l’Honorable Jean-Pierre Goyer, président du Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal.

1992

  • Les premières matinées scolaires sont mises en place.

1993

  • C’est le premier été des concerts gratuits dans les parcs.
  • L'Orchestre Métropolitain joue son premier concert dans le métro.

1995

  • Joseph Rescigno est nommé à la direction artistique (1995-2000).

1998

  • L’Honorable Jean-Pierre Goyer devient président du Conseil d’administration (1998-2006) et directeur général de l’Orchestre (1998-2002).
  • Les premiers concerts multidisciplinaires se mettent en place alliant ainsi la danse, les jeux de lumières et la mise en scène à la musique.

2000

2005

  • En janvier, le Conseil québécois de la musique décerne un Prix Opus à Yannick Nézet-Séguin (interprète de l’année) et trois Prix Opus à l’Orchestre Métropolitain :
    • Opus du meilleur disque de l’année, catégorie Musique classique, romantique, post-romantique, impressionniste (pour Mahler 4).
    • Opus de la meilleure production discographique (pour Mahler 4, produit par Atma Classique).
    • Opus du meilleur concert en région (pour Wozzeck, coproduit avec le Centre d’arts Orford et le Théâtre du Nouveau-Monde).
  • En mars, l’Orchestre et le Chœur de l’Orchestre Métropolitain jouent Carmina Burana à Toronto, Washington, Chicago et Montréal.
  • Lors de son Gala du 23 octobre, l’ADISQ présente à l’Orchestre Métropolitain le Félix de l’Album de l’année, Classique, Orchestre et grand ensemble, pour le disque Diane Dufresne chante Kurt Weill, produit par Atma Classique.

2008

  • Luce Moreau est nommée présidente-directrice générale.
  • Le programme Jeunes mélomanes en devenir est lancé auprès des écoles de Montréal et des environs.
  • L’Orchestre Métropolitain adopte une nouvelle identité visuelle.

2009

  • L'Orchestre Métropolitain retourne jouer dans le métro.

2010

  • L’Orchestre Métropolitain remporte deux Prix Opus : disque de lannée (Bruckner 9 sous l’étiquette ATMA) et « Prix du rayonnement à l'étranger » pour maestro Yannick Nézet-Séguin.

2011

  • La Tragédie de Salomé de Florent Schmitt (Atma Classique) est sacré Disque de l'année, catégorie Musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste par le Conseil québécois de la musique (PRIX OPUS)
  • La Tragédie de Salomé de Florent Schmitt (Atma Classique) remporte aussi le Félix Album de l'année, catégorie Classique / Orchestre et grand ensemble à l'ADISQ
  • La soprano Marie-Josée Lord, qui a enregistré son dernier album avec l'Orchestre Métropolitain, remporte quant à elle le Félix Album de l'année, catégorie Classique / Vocal
  • Michelle Cormier, présidente du conseil d'administration de l'Orchestre Métropoliain, s'est vue remettre le Prix Arts-Affaires du Conseil des arts de Montréal et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour son expertise bénévole du milieu des affaires dans milieu culturel
  • Yannick Nézet-Séguin a reçu le Prix Denise-Pelletier pour les arts de la scène (Prix du Québec) pour l'ensemble de son oeuvre et de sa carrière dans le domaine des arts de la scène

2012

  • Jean R. Dupré est nommé président-directeur général
  • Yannick Nézet-Séguin est nommé Compagnon de l'Ordre du Canada, l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles canadiennes décernées par le gouverneur général du Canada
  • Bruckner 4 (Atma Classique) est sacré Disque de l'année, catégorie Musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste par le Conseil québécois de la musique (PRIX OPUS)
  • Bruckner 4 (Atma Classique) remporte aussi le Félix Album de l'année, catégorie Classique / Orchestre et grand ensemble à l'ADISQ